LES PARASITES INTESTINAUX

 

Les parasites intestinaux sont très courants chez nos animaux de compagnie, surtout si vous avez des animaux en bas âge, qui chassent ou qui ont une immunité diminuée. Le diagnostic se fait à l’aide d’une coprologie, c’est-à-dire, une analyse des selles fait à l’aide d’un microscope pour détecter les oeufs excrétés par les vers. Ces parasites se traitent par des vermifuges que votre vétérinaire doit vous prescrire lorsque vous venez faire examiner votre animal.

Il est conseillé de vermifuger votre animal tous les mois jusqu'à l'âge de 6 mois, puis au moins une fois par année. Si votre compagnon est du genre ''chasseur'' le protocole peut être différent puisqu'il s'expose à d'autres parasites auxquels les animaux d'intérieur sont moins à risque. Il est aussi recommandé de faire une analyse de selles tous les ans à l'automne afin de s'assurer que notre animal n'est pas infecté. La plupart des animaux n'auront pas de symptômes, à moins d'être gravement infestés.  Votre animal peut donc être contaminé et vous ne verrez pas nécessairement de vers dans ses selles. De plus, plusieurs de ces parasites sont transmissibles à l'humain, voilà donc une bonne raison de faire vermifuger votre petit compagnon régulièrement et de faire faire une analyse de selles tous les ans.

Ci-dessous se trouve une petite description des 4 types de vers intestinaux que votre animal peut contracter. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à communiquer avec nous pour plus de renseignement au 450-771-6789. Bonne lecture !

 

 

Les vers plats :

Les vers plats sont des parasites qui font partie de la famille des cestodes. Ils sont divisés en deux grandes catégories ; les segmentés et les non-segmentés. Ce sont des petits parasites qui ressemblent à des grains de riz. Vos animaux peuvent attraper ces parasites par ce qu'on appelle des «hôtes intermédiaires» c'est-à-dire, un animal ou un insecte dans lequel le vers plat va se développer puis être transmis à votre chat ou votre chien. Les puces sont les hôtes intermédiaires de certains types de vers plats (les Dipylidium), et si vous avez des animaux qui chassent, il se peut qu'ils contractent des vers plats (les Taenia) par les écureuils, les souris, ect. Les vers plats causent rarement de la diarrhée et parfois les animaux n'ont pas de symptômes. Il n’est pas facile de les détecter lors d'une analyse de selles, car il faut avoir un segment du ver pour trouver l’oeuf de ce parasite. Le risques d'infection chez l'humain est faible si vous maintenez une hygiène de base et si vous évitez de consommer de la viande ou du poisson cru.

 

Les vers ronds :

Ces parasites font partie de la famille des nématodes. Il existes deux types de vers ronds qui sont très fréquents chez les chats et les chiens. Il s'agit du Toxocara canis et du Toxocara cati. Le premier atteint les chiens et le deuxième s'attaque aux chats. Toxocara canis infecte environ 50% des chiots, il est donc très important de faire vermifuger vos petits compagnon. Ces parasites peuvent mesurer jusqu'à 18 cm de longueur et ils sont les plus fréquents au Québec. Ils se transmettent de plusieurs manières, la première est la transmission transplancentaire et transmammaire. Cela veut dire que la plupart des chiots et chatons sont infectés par leur maman soit durant la gestation ou pendant qu‘elle les allaite.

Les animaux peuvent aussi se contaminer en mangeant un hôte comme les vers de terre, les souris, les rats ou les pigeons ou en mangeant des selles ou du vomitus d'un autre chiot ou chaton. La plupart des animaux atteints n'ont pas de symptôme, mais ils peuvent avoir de la diarrhée avec du mucus, et un abdomen distendu (gonflé). Voilà pourquoi il est important de faire faire une analyse de selles régulièrement. Dans le cas d'une parasitose très grande, les animaux peuvent régurgiter des vers ou en excréter dans leurs selles. Ils peuvent mesurer plusieurs centimètre de long et sont généralement de couleur blanc ou marron clair. Ces parasites sont aussi transmissibles à l'humain, c'est donc une raison de plus pour prévenir ces parasitoses.

 

Les vers à crochets :

Les vers en crochets sont des parasites qui vivent dans les intestins de nos animaux. Ils s'accrochent à la muqueuse de l'intestin et se nourrissent du sang de l'animal. Ils excrètent leurs œufs et ceux-ci se retrouvent dans l'environnement par les selles de l'animal. Ces parasites peuvent être transmis par simple contact, ce qui signifie qu'ils peuvent passer à travers la peau des animaux, ou par voie féco-orale. Vos animaux peuvent aussi être infectés si leur maman était infectée et que les vers ont passé par le lait. Comme les vers en crochet se nourrissent du sang de l'animal, les symptômes peuvent être les suivants : pertes sanguines au niveau des selles, perte de poids et diarrhée. Ces vers sont particulièrement dangereux pour les animaux en bas âge qui peuvent succomber aux pertes de sang. Les vers en crochets sont transmissibles à l'humain par contact direct et peuvent causer des symptômes allant de la démangeaison, à l'inconfort extrême. On peut voir des traces sous la peau lorsque l'humain est infecté, mais cette condition se soigne très bien une fois diagnostiquée.

 

Les vers à fouets :

Les vers en fouets sont des parasites courant chez le chiens. Ils vivent dans le gros intestin de vos petits compagnons. Les animaux s'infectent en avalant des oeufs qui se trouvent sur un sol qui a été infecté par un autre chien. La plupart des chiens ne démontrent pas de symptômes lorsqu'ils sont infectés. Si un chien a des symptômes, ils varient de la diarrhée légère à la diarrhée sanguinolente. Ce sont des parasites qui se traitent bien avec une vermifugation de base, voilà pourquoi il est simple, mais aussi important de faire faire une analyse de selles et vermifuger votre animal dès son plus jeune âge.

 

Les protozoaires :

Il existe 4 types de protozoaires fréquents chez les chats et les chiens ; la Giardia, les Coccidies, la toxoplasmose et le cryptosporidium

Prévention-Giardia-AnimalisPrévention-Giardia-AnimalisLa giardia est un protozoaire très fréquent chez les jeunes animaux. C'est un parasite qui se transmet à l'humain, il est donc primordial de vermifuger votre animal contre ce type de parasite. Il se transmet par contact direct, le plus souvent par voie féco-orale, c'est-à-dire lorsque vous ramasser les selles de votre animal et que vous touchez votre visage ou votre bouche par la suite. Les animaux atteint ont de la diarrhée par intermittence ou de façon continue avec du mucus et du sang et cela peut durer plusieurs semaines. On peut détecter la giardia avec une analyse de selles, mais il est difficile à détecter, car ce parasite peut excréter ses oeufs de façon cyclique. Par contre on peut la traiter facilement avec un vermifuge.

Les coccidies sont des parasites qui s'attaquent au système digestif des animaux. Par contre, ils développent une bonne immunité contre ce parasite en temps normal. Ce parasite est spécifique d'espèce, c'est-à-dire que si votre chien en attrape et que vous avez un chat, ils ne peuvent pas se contaminer. La coccidiose se transmet principalement lorsque l'eau ou la nourriture sont contaminées par des selles. Les animaux atteints peuvent avoir de la diarrhée parfois avec du sang et de la faiblesse, mais seulement si la charge parasitaire est très élevée. Il est facile de prévenir la coccidiose avec une bonne hygiène de base.

La toxoplasmose est un parasite plutôt rare. En effet, il est présent seulement chez les chats, mais l'infection ne dure que 10 à 15 jours et le chat n'a pas de signe clinique la plupart du temps. C'est un parasite que les futures mamans redoutent, mais vous n'avez pas à vous en faire puisque 90% des contaminations par ce parasite proviennent de la consommation de viande mal cuite. Afin de prévenir le risque d'infection par votre minou, vous n'avez qu'à mettre des gants lorsque vous nettoyez sa litière et vous assurez de bien laver vos mains par la suite.

Le cryptosporidium est un parasite qui cause des symptômes gastro-intestinaux comme la diarrhée, l'anorexie, la perte de poids et la déshydratation. C'est une zoonose, ce qui veut dire qu'il est transmissible à l'humain, par voie féco-orale ou par la contamination de l'eau. Ce parasite est plus fréquemment rencontré chez les animaux de ferme, mais il arrive que les petits animaux soient infectés